Lit Mezzanine

Double lit de luxe d’enfants

By - admin

Le sommeil chez les enfants

Quelle joie, quel bonheur que de bien dormir. Ou plutôt que de bien s’endormir. Car la clé (des songes) est bien là. Partant du principe que le sommeil est vital au même titre que boire et étonnamment bien plus que la nourriture, il est obligatoire qu’à un moment ou l’autre de la nuit chacun s’endormira. Un enfant comme un adolescent ou un adulte ne pourra pas rester sans dormir plus de quelques dizaines d’heures. Alors autant faciliter cette arrivée du sommeil le plus possible. Il est de toute façon clair que les difficultés à s’endormir et donc dormir ne touchent que très exceptionnellement les enfants. Sauf maladie avérée, chaque bambin plonge dans les bras de Morphée assez rapidement. On est d’ailleurs parfois étonné de la vitesse à laquelle un enfant peut s’endormir. Et aussi des conditions dans lesquelles il peut passer d’actif à endormi. Comme l’euphorie peut gagner un joueur de Casino777 casino en ligne dont le numéro sort à la roulette et qui rafle la mise, le sommeil peut prendre un très jeune en un claquement de doigt ou presque. C’est d’une certaine manière MAGIQUE.

Le rêve, une composante importante de l’enfance

C’est assuré. Tout le monde rêve. Et la qualité de son lit joue un rôle important sur la puissance des songes. Depuis Freud puis d’autres, on sait que le rêve n’est jamais innocent. Le cauchemar non plus d’ailleurs. Il est chez les plus jeunes une soupape permettant de rassurer l’esprit. Le terme est très parlant Les émotions infantiles prennent toujours une importance disproportionnée par rapport à la réalité de leur impact. Voilà pourquoi il est essentiel voire primordial de soigner la literie des plus jeunes. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, c’est aussi très important chez les adolescents. Leur besoin de sommeil reste considérable notamment pour leur croissance physique et mentale alors que paradoxalement ils font tout pour résister à la venue de l’endormissement et ceci dans le seul but de paraître « grands ».

C’est là l’une des composantes de la complexité de cette période fort délicate de la vie d’une personne. Les rêves des ados ont un rôle différent, leurs angoisses évidentes, visibles ou cachées étant variées. S’adapter au monde des adultes qui les attend de pieds fermes est tout sauf simple. Il faut à la fois perdre son enveloppe d’enfant protégé voire surprotégé, tout en se protégeant d’un monde souvent cruel. Que ce soit entre adolescents ou entre adultes et adolescents. Plus on soignera la venue de l’endormissement chez les très jeunes, meilleures seront leurs nuits et donc leur santé. Une bonne literie agrémentée d’un bon ameublement sera à coup sûr un gage de réussite. Et il en est exactement de même pour les jeunes sur le chemin de l’âge adulte.

Après le temps du coucher, celui du réveil

« À bon lit, bonne vie. » Cette maxime populaire introuvable dans les livres, dit bien l’importance de cette période de vie qui occupe environ un tiers de notre vie dans son entièreté. Pour un centenaire cela équivaut à environ trente-trois années de sommeil ! Avec l’espérance de vie actuelle cela fait pour la population française à peu près vingt-huit ans pour une femme et vingt-six pour un homme. C’est considérable ! Là encore ces chiffres sont bien la preuve qu’il faut soigner ses conditions de sommeil. Son lit bien sûr mais également le matelas, le sommier et l’ameublement autour. L’équipement des fenêtres est trop souvent escamoté dans la conception optimale d’une chambre notamment une chambre d’enfant.

La qualité de l’obscurité, si l’on peut dire, est un facteur clé trop souvent négligé. Dans une pièce où la luminosité reste trop forte pendant la nuit, il sera très ardu de bien dormir. Le sommeil sera pollué par cet excès de lumière. Les volets seuls bien souvent ne suffisent pas. Un ajout de rideau occultant est généralement indispensable. Imagine-t-on un directeur de jeu à une table de jeux dont on verrait même partiellement les cartes à l’avance ? De toute évidence, non ! Se protéger et se prémunir des mauvaises conditions de nuit doit rester essentiel dans toute vie et plus particulièrement dans toute vie d’enfant. C’est la seule condition d’une belle vie.